En sept jours de compétitions, plus de 7000 athlètes provenant de 29 pays ont fait le voyage jusqu’à Montréal et la Rive-Sud afin de participer au plus grand rassemblement multisport au Canada. Le 35e Défi sportif AlterGo s’est conclu le dimanche 29 avril dans la fierté, l’espoir et le puissant désir de tous se revoir l’an prochain.

Représentant Hong Kong, la Russie, le Brésil, l’Abitibi, la Beauce ou Québec, tous avaient le même objectif durant la semaine : donner le meilleur d’eux-mêmes et dépasser leurs limites.

« C’est quelque chose de formidable d’avoir 7461 athlètes. Ça fait 35 ans et je crois que nous avons prouvé que nous sommes solides en tant qu’organisation. Nous sommes voués à un bel avenir », mentionne Maxime Gagnon, directeur du Défi sportif AlterGo.

Un événement d’envergure

Tant les athlètes de la relève que l’élite ont trouvé leur compte. L’Open mondial de la BISFed aura réuni les meilleurs joueurs de boccia au monde et un nombre record de pays à Montréal. Le retour de l’escrime en fauteuil roulant au Défi sportif AlterGo n’est pas non plus passé inaperçu avec la présentation d’une Coupe du monde relevée.

« Le Défi sportif AlterGo est devenu un événement international de haut niveau et il y a de quoi être fier », souligne M. Gagnon.

Les meilleurs paracyclistes canadiens se sont d’ailleurs encore donné rendez-vous au circuit Gilles-Villeneuve cette année. « Avec le succès des Canadiens en vélo aux Jeux paralympiques de Rio, tenir un événement de la sorte au pays est important. Beaucoup d’athlètes de la relève s’y joignent », rappelle le directeur du Défi sportif AlterGo.

Le volet scolaire continue d’occuper une grande place au sein du Défi sportif AlterGo. « Nous avons eu un athlète de la Beauce cette année et l’an prochain, ils viendront en gang. Ça sert aussi à ça le Défi sportif AlterGo : être la motivation d’entraînement, de saines habitudes de vie et de vie active pour des athlètes qui n’ont pas accès à un circuit de compétition. »

En 35 ans, ce ne sont pas seulement les athlètes, mais aussi plusieurs bénévoles, qui ont fait leurs premières classes au sein de l’organisation, qui ont gravi les échelons. « C’est vraiment intéressant de voir des bénévoles qui ont commencé au Défi sportif AlterGo qui sont rendus arbitres, officiels, ou bénévoles à l’international », note Maxime Gagnon.

 Une confiance renouvelée

Le Défi sportif AlterGo accueille toujours de nouveaux athlètes. Ceux qui le connaissent déjà renouent aussi avec lui chaque année. C’est aussi le cas des bénévoles et des fédérations qui renouvellent leur confiance envers l’organisation édition après édition. « Nous avons eu l’occasion de parler avec plusieurs partenaires de longue date qui veulent poursuivre leur collaboration avec nous. Nous voulons continuer dans cette lancée et nous améliorer. Nous allons même devoir grossir notre organisation ! » mentionne Maxime Gagnon.

Après 35 ans d’existence, le Défi sportif AlterGo continuera de grandir. « L’événement rejoint de plus en plus d’athlètes. Les Jeux paralympiques durent dix jours. Éventuellement, nous n’aurons peut-être pas le choix nous aussi. C’est vers ça qu’on s’en va. »

C’est donc un rendez-vous en 2019, dès le 29 avril !